Facebook Twitter
chapter_bouchot

Histoire de la moule

Vignette histoire myticulture

La baie de l'Aiguillon est le bassin originel de la mytiliculture, le berceau de l'élevage sur bouchots. La légende raconte qu'en 1235, un marin irlandais, Patrick Walton, s'échoue dans la baie suite à une tempête.


Naissance de la mytiliculture ...

La baie de l'Aiguillon est le bassin originel de la mytiliculture, le berceau de l'élevage sur bouchots. La légende raconte qu'en 1235, un marin irlandais, Patrick Walton, s'échoue dans la baie suite à une tempête. Contraint de s'installer dans la baie, il installe sur l'estran des filets tendus entre des piquets afin de piéger des oiseaux pour se nourrir. Au fur et à mesure qu'il vient relever ses pièges, il se rend compte que des jeunes moules se fixent sur les pieux et les filets.

Il améliore son dispositif en plantant des pieux de plus grandes tailles, qu'il relie avec des clayonnages de branches pour améliorer son captage. Ainsi naissent les premiers bouchots, dont le nom vient de la contraction de deux mots gaëliques : bout (clôture) et chot (bois).

 

 

Premières évolutions de la mytiliculture ...

Jusqu'en 1860, cette culture empirique sur bouchots va se développer progressivement, s'étendant de La Tranche-sur-Mer en Vendée à la Rochelle en Charente-Maritime. Les boucholeurs utilisaient des lignes de bouchots en forme de V, ce qui permettait à la fois d'élever des moules et de piéger des poissons à marée descendante.

Cependant, ce système accélère l'envasement des sites de production et un décret datant de 1859 précise que les bouchots doivent être uniquement employés à l'élevage des moules. Le ministère de la Marine définit également les modalités d'installation des pieux, qui doivent désormais être plantés en ligne.

 
Bouchots
Moules de bouchot
Cordes à naissain
Cordes à Naissain
Navire atelier mytilicole
Navire atelier myticole
Moules de bouchot
Sac moules de bouchot

Partagez cette page :

Réalisation : Agence Watt Communication